Finance immobilière sans apport : 3 conseils pour réussir

Finance immobilière sans apport
Immobilier

Depuis peu de temps, l’investissement dans l’immobilier est devenu un véritable casse-tête pour les investisseurs. Cette situation vous semble plus inquiétante ? Sachez qu’il est toujours possible de réussir une finance immobilière sans apport personnel. 

Étudiez le financement

Vous avez bien constitué votre dossier ? Vous devez laisser à votre banquier une meilleure impression, lui démontrer la pertinence de votre projet. Surtout, il est important de lui prouver que vous avez déjà une idée de votre futur financement. Pour cela, étudiez le financement vous-même. Cette étude vous donnera sans doute des arguments pour montrer à votre banquier (même s’il le sait déjà) la possibilité d’une finance immobilière sans aucun apport.

De manière précise, procédez à une simulation de prêt après avoir bien défini le budget ainsi que le type de bien à acquérir. Ainsi, n’hésitez pas à utiliser les différentes calculettes financières proposées sur internet. De préférence, optez pour les sites des banques.

Incitez vos proches à se porter caution

Avant cette étape, il est indispensable d’avoir au minimum 3 mois de relevés positifs et de recourir à un courtier en crédit immobilier. En ce qui concerne la caution, vous gagnerez à renforcer votre dossier si vous trouvez des personnes qui acceptent de se porter en caution. Sachez que cette décision peut toutefois avoir des conséquences sur le cautionnaire en cas de faille de votre part. Pour plus d’informations sur ces aspects, visitez Mbpro Immo ou  Moham Media Immo.

Une astuce : la solution de caution peut tourner en votre faveur si la qualité de relation familiale le permet. C’est pour cela que vous devez faire appel à un proche. Par ailleurs, il est possible de trouver des banques qui vous offrent une garantie auprès d’une entreprise de caution privée qui leur appartient.

Soignez le reste à vivre

Vous avez réussi à privilégier les banques spécialisées et souscrire à leurs services. A présent, soignez le reste à vivre. C’est le montant que vous aurez après avoir payé les échéances de crédit. En un mot, c’est ce qu’il vous reste pour le « quotidien ».

Cependant, la banque calcule le reste à vivre en fonction de votre taux d’endettement. À cet effet, faites attention à votre taux d’endettement. Ce dernier ne doit pas excéder 33 % de vos revenus au total, car s’il est trop élevé, le reste à vivre sera plus faible.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maison en viager
Immobilier
Quels sont les atouts de la vente en viager ?

Le viager est en effet un mode de vente basé sur les biens immobiliers à savoir villa, appartement, maison, etc. Cette technique de vente est connue de tous parce qu’elle présente de nombreux avantages aux vendeurs. À cet effet, voici les atouts primaires de la vente en viager.

état des lieux
Immobilier
Comment bien effectuer un état des lieux ?

Vous allez bientôt emménager dans votre nouvelle location ? Vous avez achevé votre contrat de bail ? Sachez qu’il ne faut pas oublier d’établir un état des lieux de chaque pièce. Il doit être fait au moment de la signature du bail et de la remise des clés mais aussi quand le …

réussir une estimation immobilière
Immobilier
Bien réussir une estimation immobilière, 3 astuces qui fonctionnent vraiment

La mise en vente d’un bien immobilier passe nécessairement par l’estimation du prix. Cette évaluation est un des points cruciaux de toute la procédure. Il faut proposer le bien à sa juste valeur pour avoir plus de chance dans la vente. Mais, comment bien estimer un bien immobilier ? Voici quelques …